Aller au contenu
Retour
Image du bandeau - FAURÉ V3 - 1200 x 600

Le Requiem de Fauré

ET DES OEUVRES DE DUBOIS, DURUFLÉ,
SAINT-SAËNS, POULENC, OCKEGHEM,
CLEMENS NON PAPA ET FRANCK.

Samedi le 6 mai 2022, 19 h 30 h
Billets février 2023
Église de L'Assomption
En savoir plus

Le Requiem de Fauré

ET DES OEUVRES DE DUBOIS, DURUFLÉ,
SAINT-SAËNS, POULENC, OCKEGHEM,
CLEMENS NON PAPA ET FRANCK.

Programmation

Première partie

  • Choeur du Musée d’art de Joliette 

Théodore DUBOIS (1837-1924)
AVE MARIA POUR CHOEUR ET SOPRANO SOLO, AVEC ORGUE

Maurice DURUFLÉ (1902-1986)
QUATRE MOTETS SUR DES THÈMES GRÉGORIENS, Op 10 (extrait)
No.1, Ubi caritas

 

  • Ensemble Phoebus 

Camille SAINT-SAËNS (1835-19210) 
VENI CREATOR SPIRITUS, HYMNE POUR QUATRE VOIX D’HOMMES

Francis POULENC (1899-1963)
QUATRE PETITES PRIÈRES DE SAINT-FRANÇOIS D’ASSISE, FP142

Johannes OCKEGHEM (1420-1497)
MOTET, DÉPLORATION SUR LA MORT DE GILLES BINCHOIS

Jacob CLEMENS NON PAPA (v.1510-1566)
MOTET, SOUVERAIN, PASTEUR ET MAÎTRE

 

Deuxième partie   

  • Choeur du Musée d’art de Joliette et Ensemble Phoebus

Gabriel FAURÉ (1845-1924) 
CANTIQUE DE JEAN RACINE, Op 11

Gabriel FAURÉ (1845-1924) 
REQUIEM, Op 48

 

Description

Le Requiem de Fauré est loin de mettre l’accent sur la peur du jugement divin comme d’autres compositeurs l’ont fait dans la composition de leur requiem; il exprime plutôt la confiance du repos éternel, comme en témoigne la sérénité de l’œuvre toute entière. D’ailleurs, ce requiem a souvent été décrit comme une berceuse de la mort. En fait c’est ainsi que Fauré, sentait la mort : «comme une aspiration au bonheur d’au-delà plutôt que comme un passage douloureux».

À ce chef-d’œuvre, sera adjoint une première partie de musique de l’école française de la Renaissance, de l’époque romantique et du 20e siècle, dont un petit bijou de Francis Poulenc : Quatre petites prières de François D’Assise. Des œuvres au caractère recueilli et intime, favorables à la réflexion, voire la contemplation dans l’une des plus belles églises patrimoniales du Québec.

Lors de ce concert, Le Choeur du Musée d’art de Joliette accueillera avec bonheur, pour une deuxième fois, l’excellent Choeur Phoebus qui présentera des œuvres pour chœur d’hommes rarement entendues en plus des œuvres communes, dont le Requiem de Fauré.

Artistes invité(es)

Ensemble Phoebus

chœur à voix égales masculine

Fondé en 2015, l’Ensemble Phoebus est un chœur amateur de haut niveau se consacrant au répertoire pour voix égales masculines. Il réunit des musiciens aguerris soucieux d’offrir des interprétations sensibles et raffinées d’œuvres de tous horizons. Étant un des rares chœurs d’hommes dans le paysage musical québécois, l’ensemble se fait un point d’honneur de faire découvrir au public un large éventail des magnifiques œuvres composant le répertoire pour voix égales.

En savoir plus sur Ensemble Phoebus

Monika Dongmo Mazanka

soprano

Soprano lyrico-spinto au timbre riche, Monika est née au Cameroun, elle découvre le chant dès sa tendre enfance en participant aux chorales paroissiales avec sa famille.  C’est autour de l’âge de 10 ans, en écoutant pour la première fois le Requiem de W.A. Mozart, qu’elle tombe amoureuse du chant lyrique.

En savoir plus sur Monika Dongmo Mazanka

Olivier Bergeron

baryton

Olivier Bergeron est un baryton lyrique originaire de Montréal. Il fait ses débuts à l’âge de 16 ans à l’Opéra de Montréal dans Dead Man Walking (Heggie). Après des études au Conservatoire de musique de Montréal, il est invité par François Le Roux à prendre part au Certificat Spécialisé de Mélodie Française à l’École normale de musique de Paris.

En savoir plus sur Olivier Bergeron

Matthieu Latreille

organiste

Matthieu Latreille a donné des récitals d’orgue au Canada, aux États-Unis et en France. Les critiques ont qualifié ses performances comme étant «brillantes», «virtuoses», «raffinées» et «impressionnantes». Matthieu a occupé des postes d’organiste et chef de chœur dans des églises de Gatineau et Montréal avant de déménager à Los Angeles, puis à Belleville (Ontario).

En savoir plus sur Matthieu Latreille

Le Requiem de Fauré est loin de mettre l’accent sur la peur du jugement divin comme d’autres compositeurs l’ont fait dans la composition de leur requiem; il exprime plutôt la confiance du repos éternel, comme en témoigne la sérénité de l’œuvre toute entière. D’ailleurs, ce requiem a souvent été décrit comme une berceuse de la mort. En fait c’est ainsi que Fauré, sentait la mort : «comme une aspiration au bonheur d’au-delà plutôt que comme un passage douloureux».

À ce chef-d’œuvre, sera adjoint une première partie de musique de l’école française de la Renaissance, de l’époque romantique et du 20e siècle, dont un petit bijou de Francis Poulenc : Quatre petites prières de François D’Assise. Des œuvres au caractère recueilli et intime, favorables à la réflexion, voire la contemplation dans l’une des plus belles églises patrimoniales du Québec.

Lors de ce concert, Le Choeur du Musée d’art de Joliette accueillera avec bonheur, pour une deuxième fois, l’excellent Choeur Phoebus qui présentera des œuvres pour chœur d’hommes rarement entendues en plus des œuvres communes, dont le Requiem de Fauré.