Aller au contenu
musee

À propos

Regroupant une quarantaine de choristes, le CMAJ occupe une place de choix dans la vie culturelle de la région de Lanaudière. Au cours des années, il a eu le plaisir de travailler avec la Sinfonia de Lanaudière, l’orchestre Philarmonia Mundi et l’Orchestre Symphonique de Montréal (OSM), ainsi qu’avec nombre de solistes de renom tels Karina Gauvin, Myriam Leblanc, Antoine Bélanger, Maria Lambroula Pappas et Alexandre Sylvestre.

Depuis sa fondation, le CMAJ a évolué sous la direction musicale de Guy Bélanger, Robert Ingari, Philippe Bourque, Xavier Brossard Ménard et Jean-Pascal Hamelin. Il est présentement sous la direction de Roseline Blain.

Conscient de sa responsabilité sociale, le CMAJ rayonne dans son milieu et offre certains concerts au profit d’organismes régionaux. Par ailleurs, à titre d’organisme sans but lucratif, il présente chaque année des concerts-bénéfices affichant les plus beaux airs d’opéra.

Le CMAJ se produit à la Cathédrale de Joliette, au Musée d’art de Joliette et dans les églises de Lanaudière. À l’extérieur de la région, le CMAJ a été invité à chanter à l’église Sainte-Famille de Boucherville, à la Basilique Notre-Dame de Montréal lors du Festival choral de Musique religieuse,  à l’église St. Andrew and St. Paul dans le cadre du Festival Bach ainsi qu’à la Place des Arts de Montréal avec l’OSM, sous la direction de Kent Nagano. Il a également participé au Festival a capella initié par le Chœur St-Laurent et s’est produit à l’église Notre-Dame-de-Grâce et à l’église Immaculée-Conception de Montréal. Il a chanté avec le Chœur Classique Vaudreuil-Soulanges dans la production «De la musique plein la vue».

En mai 2010, le CMAJ collaborait avec le Chœur Saint-Laurent pour la présentation du Requiem allemand de Johannes Brahms à Joliette et à Montréal. Il s’est également joint à l’ensemble vocal Polymnie et à l’Ensemble Sinfonia de Montréal pour présenter le Requiem de Verdi, le Requiem de Mozart, de même que la Messe en Do de Beethoven à la Cathédrale de Joliette et à l’église Saint-Jean-Baptiste de Montréal. Plus de 150 choristes et musiciens étaient alors sur scène.

Lors de la tenue d’évènements bénéfices, le CMAJ a présenté des extraits d’opéra de Gounod, de Bizet, d’Offenbach, de Brahms et de Schubert avec, entre autres artistes invités, Myriam Leblanc, Keven Geddes, Pasquale D’Alessio, Alexandre Sylvestre, Chelsea Rus et Rocco Rupolo. Dans le cadre du Festival international de Lanaudière et lors d’évènements commémoratifs, il a présenté plusieurs messes concertantes à la cathédrale de Joliette. Les œuvres produites regroupent la Messe en ré de Dvorak, le Requiem de Duruflé, la Messe solennelle de Louis Vierne et l’oratorio La Création de Haydn.

Le CMAJ a également eu le plaisir d’offrir un Cocktail dînatoire musical au Musée d’art de Joliette, mettant en vedette Le cas Peer Gynt de Grieg, avec le narrateur Georges Nicholson.

 

Maestro

CheffeCheffe

Et directrice artistique

Récemment nommée directrice artistique du Chœur du Musée d’art de Joliette, la cheffe de chœur Roseline Blain dirige également l’ensemble Musica Orbium, le Chœur du Plateau, l’Ensemble Phoebus, l’Ensemble Gaïa ainsi que Les Petites voix du Plateau. Cumulant plus de vingt ans d’expérience dans le milieu du chant choral, elle est reconnue pour sa direction mariant énergie et finesse, ses qualités expressives, son feu et ses interprétations inspirées.

Son désir d’approfondir le chant choral de haut niveau a amené la cheffe à fonder ses propres ensembles réunissant des musiciens passionnés et aguerris. Les nombreux prix reçus par le Chœur du Plateau, l’Ensemble Phoebus et l’Ensemble Gaïa au cours des dernières années témoignent de la qualité artistique de leurs concerts. Le Chœur du Plateau s’est d’ailleurs vu nommé Chœur fleuron ambassadeur, la plus haute distinction décernée par l’Alliance chorale du Québec.

D’abord formée comme pianiste, Roseline Blain est détentrice d’une maitrise en interprétation de l’Université d’Ottawa où elle a travaillé sous la direction de Stéphane Lemelin et a effectué de nombreux stages à l’international. On a pu l’entendre en tant que soliste lors de plusieurs récitals-causeries. Son amour pour l’art vocal et le chant choral l’ont ensuite menée à compléter une maitrise en direction chorale auprès de Robert Ingari à l’Université de Sherbrooke. Plusieurs ensembles ont fait appel à ses qualités de cheffe, dont les Petits Chanteurs du Mont-Royal, avec lesquels elle a dirigé une dizaine de concerts en Europe, l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre de chambre de McGill, l’Orchestre des Jeunes de Montréal, l’Orchestre de la Francophonie, l’OPMEM et l’Ensemble Pallade Musica. Elle a également occupé la fonction de directrice générale du Chœur de chambre du Québec, dans lequel elle a chanté pendant cinq ans, et coprésidé PODIUM 2020.

Véritable touche-à-tout, Roseline Blain explore avec enthousiasme différentes disciplines artistiques afin de créer des projets à son image. On a pu la voir jouer dans le spectacle jeune public Féérique! Ma mère l’Oye, qu’elle a également coécrit, et qui a été présenté à la salle André-Mathieu en collaboration avec l’Orchestre symphonique de Laval. Ses talents de communicatrice l’ont amenée à parler musique au micro de Radio-Canada, CIBL et Radio Ville-Marie, où elle a œuvré en tant que chroniqueuse, animatrice, réalisatrice et recherchiste. Elle a également animé des conférences pré-concerts pour l’Orchestre symphonique de Sherbrooke en plus de rédiger les notes de programmes pour plusieurs de leurs saisons.

Pédagogue passionnée, elle enseigne le piano depuis une trentaine d’années. En plus d’avoir été chargée de cours à l’Université de Sherbrooke, elle donne régulièrement des coachings pour chanteurs, pianistes, ainsi que chefs de la relève.

Visitez le site de Roseline Blain

photo NB Jacques Giroux

PianistePianiste

Répétiteur

Natif de la région de Lanaudière et titulaire des orgues de la cathédrale de Joliette depuis 1997, Jacques est détenteur d’un baccalauréat en piano et d’une maîtrise en orgue.  Il a d’abord étudié avec Gaston Arel et John Grew, à l’Université McGill. Il a perfectionné son art auprès de Bernard Lagacé à l’Université Concordia.  Il a travaillé l’improvisation avec Bengt Hambraeus et Antoine Reboulot.

Il a touché les orgues de Saint-Pierre de Rome et de Notre-Dame de Paris.  Jacques a donné de nombreux récitals à la basilique Notre-Dame du Cap de Trois-Rivières, à la basilique Notre-Dame de Montréal, à St.Andrew and St.Paul (à Montréal) ainsi qu’aux Saints-Anges, à Lachine. Il a participé aux 24 heures du Banc, à la Christ Church Cathedral de Montréal, à l’église du  Très-St-Nom-de-Jésus et au Gésù. À l’Oratoire St-Joseph, il a donné 7 récitals dont le dernier, en janvier 2020, était consacré à des chants de Noël en improvisations et paraphrases.

Compositeur, il a signé la musique pour un opéra nommé Deum Quaerens, présenté au Théâtre National de Montréal, en 2003. Dans le cadre du 150ième anniversaire de la ville de Joliette, il a présenté en première mondiale sa Messe de St-Charles-Borromée en la cathédrale de Joliette avec les Chanteurs de la Place Bourget, en novembre 2014.

Pianiste-répétiteur accompli et organiste, il accompagne le Chœur du Musée d’art de Joliette ainsi que les Chanteurs de la Place Bourget ; avec eux, il a présenté la première européenne de la Grand’Messe de Gilles Vigneault à Rome, en juin 2014.

Il est aussi le pianiste répétiteur pour le Chœur Fernand Lindsay et l’organiste accompagnateur pour l’ensemble Vox Luminosa depuis les débuts de cet ensemble vocal professionnel, il y a 15 ans. Avec eux, il a participé à deux émissions spéciales de Radio-Canada, « Des Voix pour la Paix » et la « Messe Eurovision », en 2011 dans le cadre d’un concert et d’une messe à Repentigny. Il a donné avec eux un concert de musique baroque le 10 novembre dernier à l’Abbaye du Val-Notre-Dame, à St-St-Jean-de-Matha.

Jacques Giroux a été finaliste, dans la section musique, pour les Grands Prix Desjardins de la Culture de Lanaudière, 25ième édition, en 2016.

Jean-Francois Belisle

MuséeMusée

Jean-François Bélisle - Directeur général

La place de choix du Chœur au MAJ

En résidence de création au MAJ depuis 1999, le Chœur du Musée d’art de Joliette bénéficie non seulement d’un espace de répétition lumineux et fonctionnel, mais aussi d’un environnement riche et inspirant propice à la création. Au fil des ans, le Chœur est devenu un précieux collaborateur qui contribue activement à notre mission de démocratisation de la culture tant auprès des jeunes que du public en général.

En se produisant lors de vernissages, d’expositions ou d’autres événements en arts visuels qui ponctuent nos différentes programmations, en ouvrant certaines de ses répétitions aux visiteurs du Musée et en offrant des séries de concerts au profit de notre institution, le Chœur du Musée d’art de Joliette concourt au développement du MAJ, mais aussi en fait un lieu rassembleur pour toute la population de Lanaudière. Pour toutes ces raisons, le Chœur du Musée occupe une place de choix auprès du MAJ.

Jean-François Bélisle, directeur général et conservateur en chef, Musée d’art de Joliette

Partenaires

Partenaire Principal

Desjardins - Caisse de Joliette et du centre de Lanaudière

Concerts antérieurs

kittelsen_peer_gynt_1200x0600

Le cas Peer Gynt

Événement bénéfice

14 février 2020

Direction artistique : Jean-Pascal Hamelin

En savoir plus sur : "Le cas Peer Gynt "