Aller au contenu
Retour
kittelsen_peer_gynt_1200x0600

Le cas Peer Gynt

Événement bénéfice

14 février 2020
Musée d'art de Joliette

Le cas Peer Gynt

Événement bénéfice

Programmation

  1. Prélude
  2. Lamentation d’Ingrid
  3. Danse Norvégienne no. 2, op. 35
  4. Dans le Hall du Roi de la Montagne
  5. Chanson de Solveig
  6. Mort d’Ase
  7. Danse arabe
  8. Danse d’Anitra
  9. Atmosphère matinale
  10. Le retour de Peer Gynt
  11. Sarabande (tirée de la Suite Holberg, op 40)
  12. Berceuse de Solveig

Saint-Valentin oblige, le Chœur a présenté, en première partie, une sélection de motet, pavane et madrigal sur le thème de l’amour !

Description

Edvard GRIEG (1843-1907)
Le cas Peer Gynt 

Cette suite pour orchestre composée par Edvard Grieg, huit ans après l’écriture de ce drame poétique par Henrik Ibsen en 1867, nous est présentée ici pour piano quatre mains avec narration. Cette œuvre bien que norvégienne n’en est pas moins universelle par la portée de ces thèmes que sont l’amour, le courage, la lâcheté et le mensonge. Plusieurs airs connus nous reviendront en tête.

Pour la présentation de ce concert unique, Jean-Pascal Hamelin, pianiste de formation et aussi chef de grand talent,  a partagé le clavier avec Guillaume Martineau, pianiste renommé autant par ses projets jazz que classiques. Ces deux musiciens ont accompagnés de l’excellente soprano Catherine St-Arnaud et du Chœur du Musée qui a interprété quelques-uns des plus beaux airs de cette œuvre. Le tout soutenu par la narration de Georges Nicholson, dont l’érudition musicale a maintes fois été démontrée.

Une lecture sensible qui nous a été présentée ici par le talent de ces musiciens et la voix de cet orateur exceptionnel.

Artistes invité(es)

Jean-Pascal Hamelin

chef et pianiste

Pianiste de formation, Jean-Pascal Hamelin continue à se produire régulièrement en solo, en concerto et en musique de chambre. Il a étudié le piano à l’Université McGill avec Charles Reiner et a poursuivi ses études pianistiques à New-York avec Edna Golandsky et Dorothy Taubman. Il a enregistré au piano un album d’œuvres de Chopin intitulé «Tableaux intimes», publié par le label Fidelio-Musicus.

En savoir plus sur Jean-Pascal Hamelin

Guillaume Martineau

pianiste

L’univers musical de Guillaume Martineau est multiple et toujours en mouvement. Curieux, polyvalent, Guillaume cumule les expériences sans rien abandonner. Après avoir obtenu un baccalauréat de l’Université de Montréal et une maîtrise en interprétation classique à l’Université McGill, il étudie à l’Université de l’Indiana, puis en jazz au Berklee College of Music à Boston.

 

En savoir plus sur Guillaume Martineau

Catherine St-Arnaud

soprano

Soprano lanaudoise aux interprétations colorées et remarquées, Catherine St-Arnaud est une jeune artiste lyrique canadienne des plus prometteuses. Lauréate du Premier Prix en chant au Prix d’Europe, Catherine se démarque également dans plusieurs compétitions nationales et internationales. Elle a complété une maîtrise et un diplôme de 3e cycle en chant lyrique à l’Université de Montréal.

En savoir plus sur Catherine St-Arnaud

George Nicholson

narrateur

Au Séminaire de Joliette, Georges Nicholson a été un disciple du père Fernand Lindsay.  Il a étudié le piano, la composition et la musique électro-acoustique à l’Université McGill et a travaillé le chant avec plusieurs maîtres. Il a mené une brillante carrière de réalisateur, animateur et chroniqueur à l’antenne de la Société Radio-Canada.  Conférencier et animateur recherché, il est chez lui dans tout ce qui est Musique !

En savoir plus sur George Nicholson

Jacques Giroux

pianiste et organiste

Natif de la région de Lanaudière et titulaire des orgues de la cathédrale de Joliette depuis 1997, Jacques est détenteur d’un baccalauréat en piano et d’une maîtrise en orgue.  Il a d’abord étudié avec Gaston Arel et John Grew, à l’Université McGill. Il a perfectionné son art auprès de Bernard Lagacé à l’Université Concordia.

En savoir plus sur Jacques Giroux

Edvard GRIEG (1843-1907)
Le cas Peer Gynt 

Cette suite pour orchestre composée par Edvard Grieg, huit ans après l’écriture de ce drame poétique par Henrik Ibsen en 1867, nous est présentée ici pour piano quatre mains avec narration. Cette œuvre bien que norvégienne n’en est pas moins universelle par la portée de ces thèmes que sont l’amour, le courage, la lâcheté et le mensonge. Plusieurs airs connus nous reviendront en tête.

Pour la présentation de ce concert unique, Jean-Pascal Hamelin, pianiste de formation et aussi chef de grand talent,  a partagé le clavier avec Guillaume Martineau, pianiste renommé autant par ses projets jazz que classiques. Ces deux musiciens ont accompagnés de l’excellente soprano Catherine St-Arnaud et du Chœur du Musée qui a interprété quelques-uns des plus beaux airs de cette œuvre. Le tout soutenu par la narration de Georges Nicholson, dont l’érudition musicale a maintes fois été démontrée.

Une lecture sensible qui nous a été présentée ici par le talent de ces musiciens et la voix de cet orateur exceptionnel.