Aller au contenu
Retour

Roseline Blain, nouvelle directrice artistique du CMAJ

Maestro
Roseline Blain - Pianiste & chef de choral MUA: Nathalie Gravel

Mercredi 16 juin 2021

Source : CMAJ

Roseline Blain, nouvelle directrice artistique du CMAJ

 

(CMAJ) Roseline Blain, comment avez-vous entendu parler du CMAJ ?

(R.B.) J’ai entendu parler du Chœur du Musée d’art de Joliette dès le début de mes études avec Robert Ingari, que plusieurs d’entre vous connaissez bien. Il semblait y avoir eu un si bel accueil et y vivre de si beaux moments, que déjà à cette époque, le CMAJ profitait dans ma tête et mon cœur d’un préjugé favorable.

(CMAJ) Qu’est-ce qui vous a incitée à accepter la direction artistique du CMAJ ?

(R.B.) Il y a près de cinq ans, je me suis retrouvée à plonger dans la monumentale – et bouleversante à la fois – 2e symphonie de Mahler dite «La Résurrection» pour y préparer les chœurs.  Je venais de perdre mon père, donnant au texte et à la musique une puissance particulièrement émouvante dans les circonstances. C’est à cette occasion que j’ai eu mon premier contact avec Le Chœur du Musée d’art de Joliette, puisque plusieurs membres avaient pris part à ce concert donné conjointement avec l’Orchestre de la Francophonie.

Puis peu de temps après, j’ai eu l’honneur de diriger quelques répétitions. J’ai été ravie par l’accueil et les sourires chaleureux. J’ai cru saisir qu’il s’était passé quelque chose : l’amorce d’une relation humaine, musicale et artistique… On peut donc dire que nous étions déjà un peu liés le CMAJ et moi par ces quelques expériences musicales.

Aujourd’hui, on m’offre la chance de développer quelque chose de plus solide avec vous puisque je deviens l’heureuse cheffe et directrice artistique du Chœur du Musée d’art de Joliette.  Soyez assurés que je prends la pleine mesure de ce privilège, celui de travailler avec des gens de cœur qui ont un véritable amour de la musique et du chant choral.

(CMAJ) Quelle est votre vision artistique pour les années à venir ?

(R.B.) C’est la question la plus difficile en ce temps de pandémie…  Le retour aux répétitions normales me permettra de raffiner davantage ce que sera notre travail collectif au plan musical et choral. Ma réponse la plus claire pour le moment est la suivante : je souhaite poursuivre la mission du CMAJ en explorant les grandes œuvres du répertoire choral et en faisant de la musique de qualité par le billet d’un répertoire soigneusement choisi. Cela se fera en proposant des œuvres qui offriront une perspective de perfectionnement, soit en abordant une nouvelle langue ou en exploration une nouvelle forme de langage musical par exemple. Le tout, dans le but de favoriser les forces déjà existantes et en développant encore plus les qualités artistiques des choristes.

(CMAJ) L’annonce de votre arrivée à la direction du Chœur du Musée a réjoui tous nos choristes qui ont bien hâte de faire de la musique avec vous !

 (R.B.) Personnellement, les quelques répétitions que j’ai pu faire avec vous par le passé n’ont fait que me donner l’eau à la bouche.  En attendant que cette longue parenthèse imposée par la pandémie ne se referme et que nous puissions nous remettre à chanter et offrir de la musique à votre public, nous ferons preuve d’imagination et d’inventivité non seulement pour garder contact les uns avec les autres mais aussi pour stimuler notre attachement à l’art, à la musique et au chant choral.