Découvrez les artistes invité.e.s Événement bénéfice 14 février 2020

Grieg : le cas Peer Gynt

JEAN-PASCAL HAMELIN,
chef, directeur artistique et pianiste

Considéré comme « un chef de grand talent » (La Presse), et possédant « le génie de raconter la musique comme un récit passionnant » (L’Actualité), Jean-Pascal Hamelin s’est distingué au Québec en dirigeant notamment l’Orchestre Métropolitain, I Musici de Montréal, Les Violons du Roy et l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières. Invité par Kent Nagano, Jean-Pascal Hamelin a dirigé l’un des chœurs lors du concert du Requiem de Verdi le 7 août dernier, accompagné de l’OSM sur l’esplanade du Stade olympique. Il a dirigé également, de 2010 à 2017 une centaine de représentations du spectacle « Edgar et ses fantômes » à travers le Québec, puis au Casino de Paris, en avril-mai 2018. Un nouveau spectacle, Edgar 2 et ses fantômes, a été donné à Montréal et Québec pour 29 représentations en 2017.

Jean-Pascal Hamelin a donné plusieurs concerts à l’étranger avec l’Orchestre National de Colombie, l’Orchestre Dohnanyi Budafok de Budapest, ainsi qu’avec le Youth Orchestra of the Americas. Jean-Pascal a aussi collaboré avec plusieurs solistes de renom, dont les pianistes Gabriela Montero et Louis Lortie.

Il est actuellement chef et directeur artistique de l’Orchestre Philharmonia Mundi de Montréal, du Chœur Classique Vaudreuil-Soulanges, du Chœur du Musée d’art de Joliette ainsi que de l’Orchestre symphonique des jeunes du West Island (septembre 2019).

Pianiste de formation, Jean-Pascal Hamelin continue à se produire régulièrement en solo, en concerto et en musique de chambre. Il a étudié le piano à l’Université McGill avec Charles Reiner et a poursuivi ses études pianistiques à New-York avec Edna Golandsky et Dorothy Taubman. Il a enregistré au piano un album d’œuvres de Chopin intitulé «Tableaux intimes», publié par le label Fidelio-Musicus. Il a été assistant-réalisateur et chroniqueur de musique classique à Radio-Canada de 2000 à 2005 et est invité régulièrement aux Soirées Classiques d’Ici Musique animées par Mario Paquet.

GUILLAUME MARTINEAU,
pianiste

L’univers musical de Guillaume Martineau est multiple et toujours en mouvement. Curieux, polyvalent, Guillaume cumule les expériences sans rien abandonner.

Il remporte un premier prix au Concours de musique du Canada consacré à la musique classique en 2009. Radio-Canada le consacre Révélation de l’année 2015-2016 en jazz et Lucioles, son dernier album acclamé par la critique, propose une vision éclatée de l’orchestre de chambre, à la croisée du rock, de la chanson et de la musique de cinéma.

Sa passion pour la musique a toujours pris sa source dans la créativité et l’innovation pour explorer de nouvelles voies et faire dialoguer des univers sonores différents. Ses improvisations, Guillaume Martineau les puise dans tout son bagage, laissant courir ses doigts sur le piano au gré de son inspiration.

Pour lui, découvrir, c’est avant tout se mettre dans un état d’apprentissage comme en témoigne son choix de se lancer dans des études  musicales. Après avoir obtenu un baccalauréat de l’Université de Montréal et une maîtrise en interprétation classique à l’Université McGill, il étudie à l’Université de l’Indiana, puis en jazz au Berklee College of Music à Boston.

À chaque étape, la rencontre de grands maîtres a été déterminante. Qu’il s’agisse d’Anton Kuerti ou de Menahem Pressler en musique classique, ou encore d’Oliver Jones ou de JoAnn Brackeen en jazz, ils ont su l’inspirer et l’encourager à trouver sa propre voix, à inviter son propre style. Pour Guillaume Martineau, la musique a toujours fait partie de la vie. Il souhaite que la sienne puisse accompagner la vie des gens d’aujourd’hui.

CATHERINE ST-ARNAUD,
soprano

Soprano aux interprétations colorées et remarquées, Catherine St-Arnaud est une jeune artiste lyrique canadienne des plus prometteuses. Lauréate du Premier Prix en chant au Prix d’Europe, Catherine se démarque également dans plusieurs compétitions nationales et internationales. Elle remporta notamment le 3e Prix au célèbre Concours OSM Manuvie dans la catégorie chant, en plus d’être finaliste régionale (région Nouvelle-Angleterre) au très prestigieux concours du Metropolitan Opera National Council Auditions et de remporter  le 3e prix au Concours International de musique baroque Mathieu-Duguay à Lamèque.

Pour la troisième année consécutive, elle a été nommée Jeune Ambassadeur Lyrique par le Théâtre L20 et s’est mérité plusieurs prix européens, dont le Prix Lyrique Québec-Bavière. En 2016, elle s’est illustrée avec brio dans le rôle de Susanna (Le nozze di Figaro de Mozart), une production de l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal. Elle y a aussi chanté la Princesse Laoula (L’Étoile de Chabrier) ainsi que Thérèse (Les mamelles de Tirésias de Poulenc), rôles pour lesquels elle s’est mérité la Bourse George-Ferguson deux années consécutives. Elle a également reçu le Prix Abbé Charles-Émile Gadbois 2015, à l’unanimité, pour la qualité de son interprétation du répertoire français. Le timbre chaleureux et lumineux de Catherine en fait une artiste versatile, lui valant des engagements solistes autant en musique baroque qu’à l’opéra.

Catherine St-Arnaud a complété une maîtrise et un diplôme de 3e cycle en chant lyrique à l’Université de Montréal. Elle a récemment été soliste avec Clavecin en concert, le Festival Bach, le Studio de musique ancienne de Montréal (SMAM), la Société d’Art Vocal et la Fondation Arte Musica. Au printemps 2019, Catherine St-Arnaud fera ses débuts en tant que soliste avec l’Orchestre Métropolitain et avec l’Orchestre Philharmonique de Kosice (Slovaquie). 

Cet été, Catherine chantera le rôle de Susanna dans l’opéra Le nozze di Figaro au Festival d’Opéra de Québec, puis à l’automne et au printemps 2020 en tournée au Canada avec les Jeunesses Musicales. En septembre, elle se joindra aux Idées Heureuses à titre de soliste dans un concert intitulé Les Reines Maudites, dans lequel le répertoire baroque français est à l’honneur.

La soprano lanaudoise a réalisé plusieurs projets grâce à des bourses de la Fondation des Jeunesses Musicales du Canada.

GEORGES NICHOLSON,
narrateur

Au Séminaire de Joliette, Georges Nicholson a été un disciple du père Fernand Lindsay.  Il a étudié le piano, la composition et la musique électro-acoustique à l’Université McGill et a travaillé le chant avec plusieurs maîtres.  Il a également étudié le cinéma avec Henri Langlois, fondateur de la Cinémathèque française. 

Pendant plus de vingt-cinq ans, il a mené une brillante carrière de réalisateur, animateur et chroniqueur à l’antenne de la Société Radio-Canada. En plus d’avoir interviewé des centaines de musiciens, il a publié Charles Dutoit, le maître de l’orchestre, une biographie du pianiste-compositeur André Mathieu et un portrait du pianiste-compositeur Alain Lefèvre.  Il a également consacré un ouvrage à la Chapelle historique du Bon-Pasteur de Montréal. 

Il a été consultant auprès de Robert Lepage pour la production de la Tétralogie de Wagner au MET de New York.  Conférencier et animateur recherché, il est chez lui dans tout ce qui est Musique !

En savoir plus !

No Comments

Comments are closed.